Aller au contenu principal

Essais de fertilisation azotée dans le maïs-grain (SCAN)

 

À la suite de nombreuses années de recherche au Centre de recherche et développement en horticulture d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), le Dr Nicolas Tremblay et son équipe ont pu déterminer que les précipitations et la texture des sols étaient les principaux facteurs influençant les besoins en azote du maïs-grain. Ces nouvelles connaissances ont été traduites par l’algorithme SCAN (Sols, Cultures, Atmosphère pour N) qui calcule la dose à appliquer en cours de saison, ainsi qu’une marge supplémentaire pour sécuriser les rendements.

Le Groupe ProConseil a participé à la mise à l’essai du concept SCAN de 2014 à 2016. En implantant des parcelles sur un total de douze sites chez des agriculteurs du club, l’équipe a pu accumuler des données ayant permis à AAC de valider les recommandations de SCAN et d’y apporter des améliorations.

Les essais auront également permis aux agriculteurs participants de valider l’efficacité de SCAN à recommander la bonne dose d’azote dans un ou plusieurs de leurs champs. Des profils de sol ont également été faits.

 

Voir aussi le projet Réduction des gaz à effet de serre.