Aller au contenu principal

Engrais verts intercalaires dans le maïs-sucré

La culture du maïs sucré se prête bien à l’implantation d’engrais verts, car sa période de récolte est beaucoup plus hâtive que celle des autres types de maïs (fourrager/grain), ce qui favorise l’établissement des plantes de couverture et l’atteinte d’une biomasse plus importante.

Ce projet a pour objectif de permettre aux producteurs agricoles, moins familiers avec l’utilisation des engrais verts, d’inclure cette pratique culturale à leur principale production.

En tout, les essais ont été implantés dans sept différents champs chez cinq producteurs depuis le début du projet. Une graminée (raygrass italien) et deux légumineuses (lentille et haricot noir Adzuki) ont été mises à l’essai dans différentes conditions. On a pu mesurer la performance de chaque espèce et acquérir des connaissances permettant de mieux conseiller nos producteurs.